LE MUR DE L'ATLANTIQUE


« Le Mur de l’Atlantique n’est pas un monument comme les autres. Il encombre les paysages de littoral, mais pas seulement, il pèse aussi sur les mémoires. »Jérôme Prieur (Le mur de l’atlantique monument de la collaboration).

Le Mur de l’Atlantique symbolise la construction par le Troisième Reich, durant la 2ème Guerre Mondiale, de systèmes de fortifications côtières destinés à freiner l’invasion des Alliés par le continent depuis la Grande Bretagne, s’étendant de la frontière hispano - française, des plages des Landes aux falaises de la Normandie jusqu’au Nord de la Norvège. Sur environ 4000 Km.

Le Mur de l’Atlantique c’est aussi l’enrôlement d’environ 291 000 travailleurs forcés pour l’ériger et le vestige de la plus importante opération de collaboration économique sous l’occupation. Sur le littorale français ce sont des entreprises françaises qui ont menés les chantiers de construction de ces masses de béton, la plupart d’ entres elle pour survivre mais aussi pour faire fortune.

Ces blockhaus sont aujourd’hui les derniers vestiges de la « Drôle de guerre ».

Dans les Landes, la batterie côtière de Capbreton est apparue en 1943, de nombreux blockhaus y ont été disséminés sur les plages de la Savane (Santocha) et de la Piste. Ceux-ci n’ont jamais subi les combats, la retraite des troupes allemandes devenant de plus en plus inévitable, ils furent démantelés par les nazis en 1944.

A la fin de la guerre le littoral Aquitain ne sachant pas quoi faire de ces mastodontes de béton(environ 700) ils furent peu à peu laissés à l’abandon.

Désormais, loin du symbole mortifère que la présence de ces blockhaus inspirait durant la guerre, une vraie curiosité c’est emparé du public face à ces blocs aux postures improbables et usés par l’assaut des vagues . Ils sont admirés, nous tournons autour avec fascination, les escaladons, ils deviennent un présentoir de choix pour les artistes graffeurs et pour les baigneurs ils se transforment en un plongeoir de fortune lorsque le coefficient de marée est à son plus haut niveau.

Les blockhaus endossent aussi un nouveau rôle, celui de marqueur d’érosion, devenant des indicateurs de l’érosion des dunes et de l’élévation du niveau de la mer.

A terme les Blockhaus du rivage sont voués à disparaitre peu à peu.

Using Format